en images à La Rochelle avec ubacto La Rochelle
 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire 

[ les adresses ] La Rochelle et sa région
  l'actualité en images [ flyers ] La Rochelle : photographies de Pierre Verger, musée du Nouveau Monde, mai - août 2012 La Rochelle en images index La Rochelle le fil d'info RSS de en images La Rochelle fil d'info RSS de en images 

La Rochelle - Charente-Maritime

Suivre LeFlux, l'actualité à la une et sur Twitter @LaRochelleNews !

Éditeur de ubacto.com

[ flyers ]
La Rochelle : photographies de Pierre Verger, musée du Nouveau Monde, mai - août 2012

Photo : La Rochelle : photographies de Pierre Verger, musée du Nouveau Monde, mai - août 2012

"Un pont au-dessus de l'Atlantique" : exposition de photographies de Pierre Verger ; regard sur les cultures afro-américaines du plateau des Guyanes et de l'Amazonie au musée du Nouveau Monde à La Rochelle, mai - août 2012

L'exposition
L'exposition a débuté sa tournée à Cayenne en Guyane en mai 2009, puis s'est arrêtée à Saint-Laurent de Maroni, à Kourou, au Suriname, au Brésil, à Fort de France en Martinique et en France au musée d'Alès en 2011.

Elle présente une sélection de 84 photographies tirées par le laboratoire de Silvio Pinhatti à Sao Paulo à partir des négatifs originaux de Pierre Verger. Composée de 34 vues inédites réalisées en 1948 au sein des sociétés "post-marrons" Ndjukas sur la rivière littorale Cottica au Suriname. À cette époque, Pierre Verger rejoint son ami et collègue ethnologue Alfred Métraux, spécialiste du Vaudou haïtien et traverse tout le plateau des Guyanes, du Brésil au Surinam. Redécouverts en 1982, les négatifs de ce périple n'avaient encore jamais été développés.
D'autres part, elle regroupe 50 clichés sur les cultures et les religions de Salvador de Bahia, Belém, Cuba, Haïti, la Guadeloupe, la Martinique et les sociétés du golfe du Bénin.

Le témoignage photographique de Pierre Verger
L'oeuvre photographique de Pierre Verger est mondialement reconnue pour
ses qualités esthétiques et ethnographiques. Elle représente pour les "Amériques noires", un témoignage aussi colossal que celui réalisé par le photographe américain Edward Sheriff Curtis sur les les "Nations indiennes d'Amérique du Nord". La démarche de Pierre Verger a contribué à la reconnaissance des peuples afro-américains dont l'histoire et la culture reste intimement liées au continent africain.

Le destin de Pierre Verger
Jusqu'à l'âge de trente ans, Pierre Verger, né en 1902 à Paris mène une vie facile au sein de la petite bourgeoisie parisienne. En 1932, il marque une rupture et voyage d'abord en France, notamment avec Pierre Boucher qui lui enseigne la photographie, dans des conditions parfois précaires. Il poursuit sa route de la Corse à l'URSS, puis en Polynésie française. À son retour, il devient photo-journaliste à France-Soir, intègre Alliance-Photo en 1935 et travaille aussi pour des compagnies de transport. Il sillonne alors le monde, ne s'arrêtant jamais plus de quelques mois à Paris.
Il découvre Salvador de Bahia en 1946, ville qui devient son principal pied-à-terre. Après avoir réalisé de nombreux reportages, Pierre Verger laisse peu à peu son travail de photographe pour se consacrer à l'étude des cultures et religions du Golfe du Bénin et de leurs "homologues" bahianais. Il partage les 20 années suivantes de sa vie entre le Bénin, le Nigéria, Salvador de Bahia, avec quelques incursions à Haïti, à Cuba, et au Suriname. Ces voyages et recherches aboutissent à de nombreuses publications. Il entre au CNRS en 1962 et est nommé directeur des recherches neuf ans plus tard.

Son implication parmi les communautés Yoruba du Bénin ou de Salvador dépasse largement le cadre de son travail. Il s'initie aux religions qu'il étudie et devient Babalawo, "père des secrets" en 1952 au Bénin, puis Oju Oba "Oeil du roi" à Salvador de Bahia. Il devient un messager entre les communautés noires d'Amérique et d'Afrique et, désireux d'accentuer les échanges entre ces deux continents, il est à l'initiative de la construction du musée afro-brésilien, de Ouidah au Bénin et de celui de Salvador de Bahia.

Pierre Verger meurt à Salvador de Bahia le 4 février 1996. Il laisse l'image d'un homme de grande simplicité, intègre, ouvert, rigoureux, tout aussi respecté des élites intellectuelles des cinq continents que des personnes ordinaires dont il a partagé le quotidien pendant une grande partie de sa vie.


La fondation Pierre Verger
Institution privée à but non lucratif créée en 1988, ses ressources proviennent exclusivement des droits d'auteur des oeuvres de Pierre Verger, de la contribution de ses adhérents et d'éventuelles donations. Elle est installée dans la maison de Salvador de Bahia où le photographe - ethnologue a vécu les trente dernières années de sa vie. Gérée par un groupe d'amis, collaborateurs et admirateurs, la Fondation se charge de la préservation et de la divulgation de son oeuvre.

Autour de l'exposition à La Rochelle
Vernissage, jeudi 10 mai 2012 à 12h et présentation officielle de l'oeuvre "Stupides, absurdes" et inutiles créée in situ par l'artiste béninois Aston. À partir de 14h30, dans la cour du musée : spectacle des élèves - projet "Métissons-nous", en collaboration avec l'association Takamaka mizik créol ; également la veille, mercredi 9 mai.
Dimanche 13 mai 2012 à 15h : "Candomblé et religions afro-brésiliennes", une conférence donnée par Erwan Dianteill, professeur d'anthropologie et directeur du Centre
d'anthropologie culturelle de Université Paris Descartes - La Sorbonne dans le cadre de l'exposition "Un pont au-dessus de l'Atlantique".
Mercredi 16 mai à 18h15 visite guidée de l'exposition par Richard et Sally Price, professeurs d'université émérites du College of William & Mary en Virginie.

Infos pratiques : Musée du Nouveau Monde, 10, rue Fleuriau à La Rochelle. Contact : 05 46 41 46 50. Exposition temporaire du 5 mai au 27 août 2012.
Du 1er octobre au 30 juin : lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h. Samedi, dimanche et jours fériés de 14h à 18h. Du 1er juillet au 30 septembre : lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 10h à 13h et de 13h45 à 18h. Samedi, dimanche et jours fériés de 14h à 18h. Toujours fermé : mardi, samedi matin et dimanche matin ainsi que les 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre. Plein tarif : 4,00 € ; plein tarif exposition 4,50 €. Tarif réduit : 3,00 € et 3,50 € (famille nombreuse, plus de 65 ans et groupes). Entrée gratuite pour les moins de 18 ans, étudiants, Rmistes et chômeurs. Entrée gratuite pour tous les premiers dimanches du mois. La bonne idée : le Pass'annuel pour les 4 musées municipaux : 12,00 €/an.

L'actualité sur le site de la Ville de La Rochelle.

La publication dans la galerie de flyers est réservée à nos annonceurs et partenaires. Ubacto.com pour la Ville de La Rochelle.

Contact annonceurs et partenaires ubacto.com : cliquer ici.

Un concentré d'info au jour le jour sur ubacto.com

l'actualité en images



accés à la recherche affinée
  leflux : fil d'info multi-réseaux (diffusez facilement partout...) Agence de création de sites web et mobiles...[ Agence web La Rochelle ]
Rendez-vous culturels ! retrouvez-vous entre amis, envoyez un flyer personnalisé ! allez dans la galerie des flyers ...
[ rendez-vous entre amis... ]

 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire