à la une à La Rochelle avec ubacto La Rochelle
 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire 

[ les adresses ] La Rochelle et sa région
  à la une France : 747 sujets à découvrir ...
tous les titres de à la une La Rochelle La Rochelle le fil d'info RSS de à la une La Rochelle file d'info RSS de à la une 

La Rochelle - Charente-Maritime

Suivre LeFlux, l'actualité à la une et sur Twitter @LaRochelleNews !

Divertissement

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 ... suivant >>

[ énergie ] Transition énergétique - E5T à La Rochelle : la COP 21 en question à l'université d'été de l'énergie, mercredi 26 et jeudi 27 août 2015

cliquez sur pour lire ... Rentrée environnementale à La Rochelle : juste avant la tenue de l'université d'été du Parti socialiste où les enjeux de la COP 21 seront largement débattus, la cité rochelaise accueille pour la troisième année consécutive l'université d'été e5t contraction d'énergie, efficacité énergétique, économie d'énergie et territoires". Pionnière dans les domaines de l'écologie urbaine ou de l'électromobilité, la ville de La Rochelle est aussi impliquée de longue date dans des programmes de réduction énergétique. Elle a d'ailleurs été distinguée en 2015 par le "Prix spécial COP 21" des "Prix énergies citoyennes" pour l'ensemble de ses action en faveur de la limitation des émissions de gaz à effet de serre.

"À la veille de la COP 21, la France et l'Europe sont-elles prêtes ? : c'est à cette question d'actualité que tenteront de répondre, dans le grand amphithéâtre de Sup de Co La Rochelle. Pendant deux jours, une soixantaine d'intervenants s'exprimeront à la tribune de l'e5 en présence de quelque quatre cents participants d'horizons très différents issus de l'entreprise, de la recherche et de l'université et de la sphère politique.

Dans le domaine de l'environnement, la fin de l'année 2015 sera marquée par la tenue en France, de la COP 21, la conférence annuelle internationale des parties qui depuis 1995 a pour objet de réviser la mise en oeuvre de la convention issue du Sommet de la Terre de Rio de 1992. À Paris - Le Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015, la COP 21 ambitionne d'arriver à un accord universel juridiquement contraignant sur le climat afin de donner les moyens aux états et au monde, de contenir le réchauffement climatique en-dessous de deux degrés.

L'enjeu du réchauffement climatique : lors de la conférence de presse à la fin du mois de juin, Myriam Maestroni, présidente d'e5t et chef d'entreprise dans le secteur de des économies d'énergie, expliquait que dans la décennie 2000-2010, tous pensaient que le monde passerait naturellement du siècle du pétrole au siècle du gaz, au niveau énergétique. Cette conception simpliste a laissé la place, ces dernières années, à une réflexion plus globale sur l'avenir de l'énergie. Myriam Maestroni rappelait l'impératif de rester sous le seuil des deux degrés de réchauffement de la planète, sachant que seuls cinq degrés font la différence entre une ère glaciaire et l'ère interglaciaire dans laquelle nous vivons.

e5t, direct et replay : il est possible de suivre les débats à distance en live, puis de les revoir en différé via youtube, ici pour la journée du jeudi 27 août et là pour celle du mercredi 26.

e5t 2015 par Laure Chataignon et N.M ubacto.com

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto). - (Jeu, 27 Aut 2015) - lire et plus ...

[ Art contemporain ] Grande exposition à La Rochelle : rétrospective Jan Voss à l'Espace Encan jusqu'au 23 août 2015 !

cliquez sur pour lire ... Destination art contemporain : "Toutes voiles dehors" : s'il ne fallait qu'une seule bonne raison pour passer un week-end ou quelques jours cet été à La Rochelle, ce serait celle-là, l'exceptionnelle rétrospective de l'oeuvre de Jan Voss proposée jusqu'au 23 août 2015 à l'Espace Encan. Situé au centre-ville, coté vieux port le long du bassin des chalutiers, le site est géré par La Rochelle Événements qui, au-delà de son expertise en matière d'organisation et d'accueil de congrès ou autres rendez-vous nationaux et internationaux, transforme ponctuellement sa grande halle de 3000 m2 en lieu d'expression artistique.

D'une part lors de la biennale Arts Atlantic, un salon qui se tient toutes les années impaires aux premiers jours de l'hiver, la prochaine les 20, 21 et 23 novembre 2015. Par ailleurs, en immense galerie d'art éphémère, le temps d'accrochages le plus souvent inédits, depuis sa première grande exposition estivale en 2004 autour de l'oeuvre de Richard Texier. En 2006, l'Espace Encan accueillait une thématique autour de "Don Quichotte" composée par le collectionneur Gilbert Ganivenq avec la complicité de son galeriste Yves Faurie.

Après une pause, en 2010, la directrice du centre des congrès, Nathalie Durand-Deshayes marquait une nouvelle étape avec les impressionnants "Parcours éphémères" et rétrospectifs réunissant près de 500 pièces de l'oeuvre engagée d'Ernest Pignon Ernest. En 2012, le public avait eu le plaisir de découvrir "Hervé Di Rosa, grand format", une présentation unique des oeuvres de très grandes dimensions du fer de lance de la "Figuration libre" en France.

À l'exception de celle sur la figure de "Don Quichotte", le dénominateur commun des grandes expositions de l'Espace Encan à la Rochelle est la rencontre entre Nathalie Durand-Deshayes et Henri Jobbé-Duval, déjà commissaire de l'exposition Texier. Passionné et expert reconnu, son nom est associé aussi bien à la FIAC qu'au salon Art Paris dont il a a été le commissaire général. En 2015 pour La Rochelle, Henri Jobbé-Duval est allé explorer l'atelier de Jan Voss, redécouvrant des toiles jamais ou rarement exposées pour composer "Toutes voiles dehors". La grande halle de l'Encan avec sa luminosité et sa belle hauteur sous plafond offre un cadre rêvé pour les oeuvres expressives, graphiques, souvent colorées de cet artiste allemand arrivé à Paris au tout début des années soixante. De grand format, elles sont présentées à hauteur des yeux des enfants qui n'ont pas à lever le regard pour "entrer" dans l'espace de la toile.

Si Jan Voss est associé au courant de la "figuration narrative", l'artiste né en 1936 confiait lors de la visite inaugurale à La Rochelle qu'il n'a jamais vraiment raconté d'histoires. Il laisse au public, si son travail titille leur imaginaire, le soin, s'il en a le désir, de les imaginer.

Jan Voss est surtout farouchement indépendant et libre. Il ne se complait jamais dans une "manière", bousculant ses propres codes très régulièrement pour éviter de sombrer dans l'ennui. Cette capacité à toujours se réinventer sans pour autant se renier ou se trahir est sûrement le secret de l'éternelle jeunesse de cet homme sensible qui ne se prend pas au sérieux. C'est aussi ce qui est le plus remarquable dans son oeuvre. En évitant de s'ennuyer, il ne lasse jamais le public. Pourtant, même sans être un expert en art contemporain, il est inutile de regarder en bas, à droite du tableau, pour percevoir sa signature qui s'exprime pleinement dans cette écriture singulière qu'il a forgé au fil du temps.

L'exposition de La Rochelle débute avec une pièce choisie par le commissaire d'exposition, Henri Jobbé-Duval, qui pourrait être une "grille de lecture" de l'oeuvre de Jan Voss, faite de figures et de signes que le visiteur va, s'il est attentif, retrouver le long d'un parcours plus chronologique. Avec cet "abécédaire" résolument pictural, l'artiste compose ses partitions sur des supports très différents : dessins, toiles, tableaux en relief, sculptures, gravures... Il est peintre, bricoleur, sculpteur, auteur et aussi musicien, chef d'orchestre convoquant des tonalités, des couleurs quasi musicales, des envolées poétiques, des morceaux de bravoure aux accents symphoniques. Jan Voss chamboule avec malice les codes de l'abstraction et de la figuration.

Le langage est intimement lié à l'oeuvre de Jan Voss. Devant le panneau qui ouvre l'exposition qui lui est consacrée à La Rochelle et qui explique qu'il "travaille entre Paris et Berlin", il s'amuse rappelant qu'en allemand, sa langue natale, cette expression ne veut rien dire. En la lisant, dit-il, je me suis imaginé, peignant quelque part en suspension entre deux pays, comme dans un avion. Comme un écho, en fin de parcours, juste avant la sortie, le visiteur découvre que l'artiste a ponctué avec humour l'espace de ses toiles les plus récentes de quelques mots en anglais, pour une fois bien réels.

Apaisé et apaisant, à la fois sage et espiègle, Jan Voss raconte l'histoire de ses premières oeuvres parisiennes faites d'une juxtaposition de scènes plus imaginées que réellement vécues composées avec des personnages croqués d'un geste vif et acéré. Il les inscrits dans l'espace à la façon des cases des bandes dessinées ou même des romans photos avec des légendes qui simulent l'écriture. Arrivé à Paris le 1er mai 1960 après ses études à l'école des Beaux-Arts de Munich, forcément fauché, il explique qu'il peignait alors sur du "papier cristal" que lui procurait une fleuriste. L'encre glissait sur la surface de ces feuilles qu'il encollait ensuite sur du papier gouaché.

Plus loin, quand on le questionne sur les façons très différentes dont il a traité la ligne d'une toile à l'autre pourtant peintes presque à la même période, il explique que c'est l'outil, ici un feutre-pinceau très précis qui a guidé sa facture, l'invitant à expérimenter un autre geste.

N'essayez pas de trouver auprès de Jan Voss une réponse quand vous semblez percevoir telle ou telle influence. Comme pour le sens de ses "narrations", il vous laissera maître de vos supputations. Tout au plus, il rappelera qu'il a d'abord été un peintre abstrait avant de figurer avec ses "pictogrammes" des silhouettes, des objets ou des situations.

Jan Voss enfin est un artiste qui semble avoir une rare aptitude au bonheur qu'il exprime avec force et générosité dans toute son oeuvre. Loin de la difficulté d'être qui inspire de nombreux artistes, la puissance évocatrice des créations de Voss se nourrit d'un optimisme déroutant qui défie le temps et l'espace.

Jan Voss - "Toutes voiles dehors" : rétrospective 1960-2015 en 70 oeuvres jusqu'au 23 août 2015 à l'Espace Encan, quai Louis Prunier à La Rochelle entre l'Aquarium et le Musée Maritime, le long du bassin des chalutiers.
Infos pratiques : de 4 à 6 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 19h30. Fermé lundi toute la journée et samedi matin. Visites commentées avec un guide formé par l'artiste, participation 10 € : les mardis et dimanches de 11h à 12h, sur réservation directement à l'Espace Encan ou à l'Office de Tourisme au 05 46 41 14 68. Tiré à part : édition limitée de "Jan Voss", monographie d'Anne Tronche, éditions Haza 2015.
Ailleurs : oeuvres récentes au C.A.P, Centre d'arts plastiques de Royan jusqu'au 4 octobre 2015. "Traverser", peintures, reliefs, sculptures et céramiques à la Chapelle Saint-Sauveur de Saint-Malo jusqu'au 11 octobre 2015. À suivre avec une exposition d'oeuvres récentes cet hiver, du 26 novembre 2015 au 16 janvier 2016 à la Galerie Lelong à Paris qui représente l'artiste en France. - (Lun, 10 Aut 2015) - lire et plus ...

[ festival 20-26 juillet ] Théâtre en été à La Rochelle : 20e édition du lundi 20 au dimanche 26 juillet 2015 !

cliquez sur pour lire ... Il y a un an à La Rochelle, presque jour pour jour, le 21 juillet 2014, l'équipe de Théâtre en été se retrouvait au Gabut en clôture de sa 19e édition. À cette occasion, Patrick Angibaud, fondateur du festival a passé officiellement le relais, aux côtés de Maryvonne Blaurec, indispensable bénévole de l'association, à Raphaël Le Mauve. Déjà associé à la programmation 2014, cet auteur-conteur-comédien a composé sa première programmation avec Maud Glomot pour la 20e édition de Théâtre en été, placée sous le signe de la transmission, de la continuité et du renouvellement. Une dizaine de bénévoles très impliqués contribuent à la réussite de l'événement avec notamment un référent sur chaque site qui veille au confort des comédiens comme du public.

En 2015, quelque 80% des artistes et compagnies se produisent pour la première fois à Théâtre en été ou bien n'étaient pas à l'affiche l'an dernier. Si la plupart sont des locaux, d'autres sont Tourangeaux, Parisiens ou Marseillais et une compagnie vient même de Madagascar ! La mixité entre amateurs confirmés et professionnels, plus nombreux que lors des précédentes éditions, fait toujours partie de l'ADN du festival. Sur le programme, un "A" ou un "P" permet néanmoins de les distinguer.

Théâtre en été, qui pour certains à des petits airs de "mini-off" façon Avignon, investit six lieux différents pendant sept jours du 20 au dimanche juillet 2015. Une vingtaine de propositions, soit une quarantaine de rendez-vous sont au programme dans des genres très différents et pour tous les âges, toujours avec une dimension populaire au sens noble du terme. Théâtre, seul en scène, jeune public, chanson, spectacle musical, lecture, humour... Cette année, le festival a porté également une attention particulière au burlesque ainsi qu'au spectacle de rue, une forme qui permet d'aller au devant du public mais qui demande également, contrairement aux idées reçues, un environnement souvent encore plus technique qu'en salle.
On retiendra notamment la performance d'Églantine Rivière en clown-pin-up dans "Wadadidou", les 20 et mardi 21 juillet à 20h30 à l'Espace Bonpland.
À ciel ouvert, cour des Moureilles, la compagnie Torrent-Ciel propose "Trois francs six sous" un texte de Raphaël Le Mauve, sur la rue, celle de la dérive joué par Véronique Descamps les 22 et 23 juillet à 17h. Puis le "Making off tambouille" burlesque, musical, décalé, gestuel de Christine Knaub et Jean-Claude Horn, à 17h également, vendredi 24 et samedi 25.
Sur le parvis de la médiathèque Michel Crépeau, vendredi 24 juillet à 20h, ne ratez pas "Zarazarao", un spectacle pour trois clowns et deux musiciens des "Zolobe" de Madagascar en collaboration et dans une mise en scène signée par "les Matapeste". Basée à Niort, cette compagnie clownesque qui rayonne à l'international est à l'origine du "Très grand conseil mondial des clowns".

Les co-directeurs artistiques ont aussi souhaité promouvoir de nouveaux talents, certains encore à la lisière du "A" et du "P". C'est le cas de Jean-Michel Bru qui a suivi la masterclass de La Kanopé II et qui fera son premier seul-en-scène dans "L'homme idéal" de Frédéric Baigne chez Aiôn, jeudi 23 et vendredi 24 juillet 2015 à 19h30. Emmanuelle Enrico, une professionnelle qui a joué avec la compagnie Avis de tempête , comédienne professionnelle qui fait ses premiers pas dans l'univers du conte avec ses "arbres..." qui parlent de nous, du monde et de la vie, vendredi 24 et samedi 25 juillet à 16h à la médiathèque Michel Crépeau.

Nouveaux lieux : la cour de l'école d'Or, rue Saint-Jean du Pérot, à deux pas de La Coursive qui recevra, mardi 21, mercredi 22 et jeudi 23 juillet à 20h30, la compagnie Les 4 Chapeaux. Ce quatuor féminin présentera "Quand les mots guichent", un spectacle entre théâtre, chansons et bal interprété par deux comédiennes, une chanteuse et une accordéoniste.

Le festival prend aussi ses quartiers d'été chez Aiôn, le bar culturel et solidaire de la rue de la Scierie qui vient de fêter sa première année d'existence accueuillera "L'homme idéal". Puis, samedi 25 juillet, deux comédiens pour des lectures : à 19h30, Éric Chaussebourg qui lira "Le prunus" de Noëlle Renaude, un texte sur les vicissitudes de la vie en entreprise et à 20h30 Thierry Patarin qui donnera corps aux mots d'amour du long poème "Funambule" de Jean Genet.
Aiôn sera également l'adresse de la nouvelle soirée "carte blanche" de clôture, dimanche 26 juillet de 19h à 22h. Celle-ci qui prendra la forme d'une scène ouverte aux comédiens, auteurs, circassiens, conteurs et autres saltimbanques qui ont envie de se confronter au public, pour prendre le micro, les inscriptions sont conseillées !
Table ronde, également chez Aiôn, samedi 24 juillet de 15h à 18h avec Maud Glomot et Raphaël Le Mauve qui animeront un débat sur le spectacle vivant ouvert à tous les passionnés, professionnels, amateurs et publics !

Infos pratiques : le trio Cécile & Cie ; le Tréteau des 2 Tours ; Décaléou ; Yolaine Machet ; Le Paraph'Théâtre ; Les 4 Chapeaux ; Mots Nomades Production ; Véronique Descamps ; Christine Merville ; Jean-Michel Bru ; La Libre Comédie ; Cécile & Cie ; Passeparole ; Les Zolobe et les Matapeste ; La Petite Grenade ; Emmanuelle Enrico ; Torrent-Ciel ; Éric Chaussebourg ; Caboch'Art… À découvrir pendant une grande semaine de façon très accessible grâce aux nombreux spectacles à prix libres et à la billetterie à prix très raisonnables, plus encore avec le "Passeport" du festival qui permet de bénéficier du tarif réduit. Les salles ne sont pas très grandes : pensez à réserver au Tél : 06 66 03 73 50. : salle de l'Arsenal qui est aussi le QG du festival pour les infos et les réservations ainsi qu'un nouveau point de rencontre avec l'équipe et les artistes. À l'Espace Bonpland, Cour des Moureilles, à la médiathèque Michel Créneau, à l'École d'Or et chez Aiôn. En détail sur la page web de Théâtre en été ; dans l'agenda au jour le jour ; sur la carte-programme interactive et à suivre sur le fil d'info ubacto . Et l'indispensable numéro pour les réservations : 06 66 03 73 50.

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto). - (Mar, 21 Jul 2015) - lire et plus ...

[ festival 10-14 juillet ] Hip-hop électro rock aux Francofolies de La Rochelle : révélations 2015 sur la scène Premières Francos du Village

cliquez sur pour lire ... Les Francofolies de La Rochelle s'ouvrent, vendredi 10 juillet 2015 avec une programmation toujours éclectique qui compte plus de 100 concerts sur 9 scènes différentes jusqu'au mardi 14 juillet 2015. Cette année le festival met les bouchées double pour promouvoir les nouveaux talents avec, en plus de celle du théâtre Verdière, une nouvelle et seconde scène "Premières Francos" qui s'installe au coeur du Village Francofou, square Valin. Certains artistes de cette sélection sont déjà sortis de la confidentialité. Ils touchent un public de plus en plus large et ils accrocheront sûrement très vite leurs noms en tête d'affiche des "grandes scènes", ici et ailleurs. Très accessible, avec un billet à 8 euros la soirée, la scène du Village est cet été "the place to be" pour celles et ceux qui apprécient de découvrir les nouveaux talents en "avant-première". Au programme, les quatre premiers jours des Francos, le 14 juillet étant réservé à la fête nationale, trois artistes chaque soir à partir de 21h avec en ouverture, un artiste révélé par le Chantier des Francos 2014-2015.


Vendredi 10 juillet 2015
Georgio : ce jeune rappeur qui exprime sa réalité avec un certain optimisme séduit déjà la critique, à commencer par celle des Inrocks, qui voit déjà en lui "une des personnalités les plus intéressantes du rap 2.0" hexagonal. Chantier des Francos 2014-2015.

La Fine équipe : si ce sont ses "Premières Francos", ce quatuor de Djs et beatmakers surprend son public depuis une dizaine d'années. Alchimistes et ingénieurs du son, ils jouent avec une palette de machines pour composer un univers riche, dense et éclectique qui explore les sonorités des cinquante dernières années à la sauce électro-hip-hop. Leur discographie compte une trilogie déjà incontournable baptisée "La Boulangerie" 1, 2 et 3 au goût parfois sucré ainsi que plusieurs mixtapes et autres albums issus de side-project souvent étonnants.

Everydayz à la scène, llias Koutchoukov à la ville est un jeune beatmaker qui combine les sons vintages et actuels pour construire des mélodies hybrides sans s'obliger à choisir entre pop, hip-hop, rythmes blacks d'inspiration très seventies et musique actuelle. Dans son ouvrage "Electrochoc", l'emblématique Dj Laurent Garnier estime que c'est un des producteurs les plus prometteurs de sa génération.

Samedi 11 juillet 2015
Cette soirée est une excellente alternative pour celles et ceux qui seraient un peu déçus de ne pas avoir de billet pour la soirée la plus électro du festival. Sur la grande scène Jean-Louis Foulquier avec Fakear, Naâman, The Do, Selah Sue, Chinese Man et The Avenger, elle affiche "sold out" depuis le début de la semaine !
Sianna : dans le monde très masculin du rap, cette jeune femme originaire de Bamako au caractère aussi affirmé que son univers pluri-artistique a l'envergure d'une grande. Ex-membre du groupe Crack House, MC, compositrice et danseuse, ses prestations freestyle ont séduit ses pairs qui l'ont convié en première partie de leurs concerts : La Fouine, Orelsan, Seth Gueko, Seyfu... Elle accompagne aussi la tournée 2014-2015 de Soprano. Son premier EP est sorti au printemps, à découvrir sur scène cet été aux Francos !Chantier des Francos 2014-2015.

Hippocampe Fou n'est pas un inconnu pour le public francofou. Embarqué dans l'aventure du Chantier des Francos 2013, il a été distingué par le volet français du Prix Félix Leclerc la même année. Ce MC parisien évolue dans un univers hip-hop décalé très surréaliste en jouant avec brio avec les mots, les images et les sons. Toujours à la limite de l'absurde, avec des références qui vont de Boby Lapointe au cinéaste Lars von Trier, son univers est assez inclassable. Son sens de la mise en scène fait merveille sur scène quand il plonge, avec ses complices Céo et DJ Deska, son auditoire dans son étonnant aqua-show-man.

Salut c'est cool : le nom du groupe formé par quatre touche-à-tout donne le ton, comme une invitation à les rejoindre dans un univers spontané, léger, barré, poétique et irrévérencieux très dadaïste. En concert, ils offrent au public, sur une techno instinctive et survoltée, une expérience aux airs de rave party improvisée entre amis. Et personne n'a envie de siffler la fin de la récrée !

Dimanche 12 juillet 2015
Robi : d'une voix sensuelle, Chloé Robineau propose un rock minimaliste qui s'inscrit dans la tendance du retour de la cold wawe des années 1980 sur la scène française. En français sur une trame musicale anglo-saxonne aux boucles de synthés hypnotiques, ses textes parlent d'amour, du temps, de vengeance... "Profond et beau comme un soir d'orage en été !" Chantier des Francos 2014-2015.

Perez, Julien de son prénom, ex-leader du groupe Adam Kesher, approche la trentaine en solo en suivant avec sensualité des lignes mélodiques et urbaines teintées d'électro. Son écriture sensible joue avec les références. S'il cite Christophe, de Daho, de Bashung, l'oreille en décèle bien d'autres qu'il semble s'amuser à juxtaposer. D'un titre à l'autre, parfois sur le même, il a l'art de brouiller les pistes pour éviter de se laisser enfermer dans une seule case. Entre variété chic et variations électroniques, il atteint un point d'équilibre, fragile et tout en finesse, qui donne envie de se lover dans son bel univers électro-pop made in France.

Hyphen Hyphen : moyenne d'âge 22 ans et déjà un talent très affirmé pour Santa, Puss, Line et Zac qui déploient un son électro-rock-pop toujours puissant et énergique à la fois rugueux et mélodique. "Nourris à la technologie, ils envisagent la musique comme la bande son d'un film, d'une oeuvre d'art ou d'un tableau en cours de création".

Lundi 13 juillet 2015
Radio Elvis donne le ton dans sa présentation, extrait : "... Nous n'avions pas vraiment connu les années 80 mais nous gardions quelques traces d' Orchestre Rouge ou de Marquis de Sade. Nous n'avions jamais vu Manchester mais nous connaissions sa musique et ça aussi ça nous exaltait...". Ce jeune trio masculin et distingué joue avec la voix et les mots soutenus par un rock lyrique pour créer une atmosphère évocatrice très poétique et profonde. Il se dit que ces jeunes gens se situent entre Daho qui fera l'ouverture, vendredi 10 juillet de la grande scène Jean-Louis Foulquier et Dominique A, à ne pas rater, la veille, dimanche 12 juillet à La Sirène, nouvelle scène d'un soir du festival.

Thylacine : le nom qu'a choisi William Rezé est un mot savant et précieux qui s'accorde parfaitement avec les notes de son electronica progressive et vaporeuse. En plus des machines, l'artiste improvise en live avec son sax alto pour accompagner les projections graphiques signées par Laëtitia Bely. L'univers sonore et visuel est à la fois très cinématographique, pictural, sensible et onirique propulsant avec délicatesse le public à la lisière du dancefloor et de l'imaginaire. Longtemps saxophoniste dans différents groupes, Thylacine a initié son projet solo électro en 2012.

Superpoze est le nom de scène de Gabriel un artiste électro à la vingtaine à peine entamée qui livre en live un show digne de ceux des beatmakers reconnus. Entouré par ses machines, sa folle énergie embarque le public dans un univers atmosphérique entre breakbeat et hip-hop. 

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto).

À suivre : Aiôff chez Aiôn, bar culturel et solidaire qui fait son "off" des Francos avec un melting pot musical entre punk-rock, musiques tribales, chansons à textes, soul, heavy blues psyché du 10 au 14 juillet. Le lieu, devenu incontournable depuis sa création l'été dernier fêtera juste après son premier anniversaire, samedi 18 juillet de midi à 2-3h du matin. Place ensuite, du lundi 20 au dimanche juillet à la 20e édition du festival Théâtre en Été. Art contemporain : tout l'été jusqu'au 23 août, l'espace Encan présente une rétrospective exceptionnelle de l'oeuvre de Jan Voss de 1960 à nos jours, nous en reparlerons. En attendant, précipitez vous pour (re)découvrir les oeuvres de ce peintre et sculpteur, figure majeure de la scène artistique européenne. - (Jeu, 09 Jul 2015) - lire et plus ...

[ audiovisuel ] Sunny Side La Rochelle 2015 : excellent bilan, palmarès fort et international, dates 2016

cliquez sur pour lire ... À La Rochelle, la 26e édition du Sunny Side of the Doc s'est refermée jeudi 25 juin 2015. Yves Jeanneau et son équipe ont dressé un excellent bilan qui confirme la position de place de marché incontournable du rendez-vous annuel pour la diffusion et les coproductions internationales de films documentaires. Parmi les signatures annoncées à La Rochelle, certaines s'inscrivent dans la continuité de rapprochements engagés lors de l'Asian Side of The Doc ou de précédentes éditions rochelaises.
On retiendra certains projets importants concrétisés avec la Chine : "A Chef on Tour ", une série de six fois 26 minutes sur le tour culinaire d'un chef de cuisine français en Chine. "Flood, Challenging our Future" sur les enjeux climatiques de la montée des eaux, une co-production franco-chinoise qui rassemble 25 partenaires internationaux ! Dans le sillage de la collection à succès "Les chemins de l'école" consacrée aux trajets d'enfants entre leur maison et leur école dans le monde entier, une version centrée sur les péripéties de petits Chinois vers leurs lieux de scolarité sera réalisée. "Battle of Brushes" un long métrage sur la calligraphie en 3D relief de Pan Nalin sera co-produit par la société française Kafard Film et Beijing Flame Culture & Media.

Le Sunny Lab, espace dédié aussi bien aux nouvelles écritures non linéaires qu'aux technologies qui révolutionnent la narration documentaire a mis, une nouvelle fois, l'innovation au coeur du marché. Parmi les nouveautés, il a beaucoup été question d'immersion : acoustique avec un fauteuil de cinéma "sonore" à la ligne futuriste. Dans une salle dédiée, les participants ont pu découvrir le projet en cours de développement "The enemy" et tester son casque 3D qui permet de se projeter dans différents conflits armés de la planète. Une autre démonstration avec un casque vidéo permettait de voir une bande-annonce d'un dizaine de minutes du film "Solar Sea 360" avec l'Oculus Rift, dernier né des dispositifs de réalité virtuelle qui plonge le spectateur à l'intérieur de l'image à 360 degrés ! Cet équipement devrait arriver sur le marché en 2016. On peut aussi noter la présentation du drone "Cinemascope" conçu pour les caméras de cinéma.

Les projections publiques de "Grand Ecran" 2015 qui ont fait cette année la part belle aux documentaires "wildlife" ont permis aux Rochelais de (re)voir quelques uns des meilleurs films animaliers et sur la vie sauvage des dernières années. Cette sélection était proposée en partenariat avec les deux plus grands festivals du genre : le Jackson Hole Wildlife Film Festival et le Wildscreen Film Festival. Le Sunny Side a également mis à l'écran de belles avant-premières avec ses partenaires.

Le Palmarès 2015 des sessions de pitches
Les jurys ont distingué des projets et des oeuvres aux sujets forts et de portée internationale.
Global issues - enjeux mondiaux : "Le studio de la Terreur, à l'intérieur de la machine de propagande de Daech" d'Alexis Marant. Cette co-production française de Capa Presse avec Canal Plus décryptera les mécanismes de recrutement de l'État islamique en Irak et au Levant, en particulier sa stratégie sur les médias sociaux.

Sciences et connaissances : "Bugs, Nature's Little Superheroes" de Björn Platz produit par la société de production allemande A&O Buero Filmproduktion. Ce documentaire aux très belles images s'intéresse à l'utilité des insectes qui peuvent être de véritables petits génies capables de contribuer à résoudre des problèmes de société et de santé : production de biocarburant, éradication de bactéries résistantes aux médicaments, guérison du cancer.

Interactif et transmédia : "In Search of Max Hudan", une production non linéaire polonaise d'Impakt Film sur la disparition, en Crimée, du fils d'un officier russe du KGB qui avait rejoint l'armée ukrainienne pour combattre les séparatistes.

Mix docs- investigation : "The Meddler" d'Alex Roberts, produit par la société australienne Finch qui parle de violence au Guatemala en suivant un chauffeur de taxi qui se substitue à la police et qui finit par se mettre à dos à la fois les policiers et les brigands.

Histoire naturelle et animalier : "Hoopoe II - The Big Journey", de Kubefilm GmbH. Ce film autrichien est la suite d'un documentaire sur la réintroduction de la huppe fasciée dans la région de Wogram en Basse Autriche par Manfred Eckenfellner. cet homme a sauvé, presque touts seul, des centaines d'oiseaux en les nourrissant à la main et en installant des nichoirs. Dans ce second volet, Manfred suit à bord d'un petit avion le grand voyage des huppes qui s'envolent à la fin de l'été vers l'Afrique.

- Arts et culture : "Citizen Loewy, l'histoire du Frenchy qui dessina l'Amérique" de Jérôme de Missolz produit par Les Films du Tambour de Soie, Iliom et Arte sur Raymond Loewy. Ce grand designer et graphiste français naturalisé américain a créé une agence aux USA au début des années 1920 puis, en 1953, la Compagnie de l'esthétique industrielle en France. Il a créé quelques uns des plus grands logos du monde de Lucky Strike à Shell en passant par Lu ainsi que le design d'objets emblématiques du 20e siècle.

Histoire "Leningrad Symphony", un film allemand de Gebrueder Beetz Filmproduktion. Ce documentaire dramatique raconte l'histoire héroïque d'un orchestre et le triomphe symbolique de l'art sur la barbarie durant la de la Seconde guerre mondiale. Pendant le blocus de Leningrad, entouré par la faim, le froid et la mort, Karl Eliasberg dirige la 7e Symphonie de Shostakovich jouée par les musiciens survivants de son orchestre. La sortie du film est prévue pour 8 September 2016, date du 75th anniversaire du début du blocus de the Leningrad. Beetz Filmproduktion a également obtenu le Prix Cezame Music Agency pour son projet transmédia "The dream project" sur le langage des rêves.

Rendez-vous pour la 27e édition du Sunny Side of The Doc à l'Espace Encan à La Rochelle du lundi 20 au jeudi 23 juin 2016 !

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto).

En ce moment à La Rochelle : le Festival international du film jusqu'au dimanche 5 juillet. Django Django, en concert à La Sirène, date bonus de dernière minute à ne pas rater, samedi 4 juillet 2015 ! À suivre avec les Francofolies du 10 au 14 juillet 2015 et le Off du bar culturel Aiôn Puis Théâtre en Été . Tout l'été : "Dansons sur le port" tous les jeudis sur le parvis de l'Aquarium et "Place(s) aux artistes, un marché de l'art qui s'installe chaque dimanche jusqu'au 20 septembre au Gabut, place de la Petite Sirène. - (Mer, 01 Jul 2015) - lire et plus ...

[ Street Art ] Graff à La Rochelle : le quartier de Port-Neuf a inauguré une nouvelle fresque, allée du Quercy ; juin 2015

cliquez sur pour lire ... À La Rochelle Port-Neuf, mercredi 17 juin 2015, une nouvelle fresque a été inaugurée à l'occasion de la Semaine nationale des HLM. Cette oeuvre collective a été réalisée pendant les vacances de Pâques par huit collégiens et lycéens âgés de douze à dix-huit ans sous la direction de Syndrom, nom d'artiste de Christophe Anne. Peintre, graffeur et graphiste, il anime également des ateliers graff pour les centres de loisirs et les établissements scolaires au sein de l'association Art Citoyen. Armés d'aérosol, protégés des émanations de peinture par des masques, les jeunes ont donné des couleurs au transformateur électrique d'ERDF, Électricité Réseau Distribution France. Sur les murs du bâtiment accolé au n°23 de l'allée du Quercy, ils ont représenté un voilier avec l'île de Ré en toile de fond ainsi qu'une boussole.

"Une aventure collective amusante", se souvient Cloé, l'une des jeunes artistes impliquée dans ce projet piloté par Cyril Braynas, animateur jeunesse à la maison de quartier de Port Neuf. Créée en 1977, cette structure contribue à créer du lien social en organisant des activités et des spectacles pour tous les publics. Elle joue aussi un rôle sur le plan économique via ses chantiers d'insertion pour l'emploi. Déjà en 2013, une fresque avait été réalisée sur le transformateur du bâtiment 24, sur le même principe, en partenariat avec l'Office public de l'habitat de la Communauté d'Agglomération et ERDF. L'histoire industrielle et maritime du quartier avait inspirée les jeunes auteurs de cette première oeuvre.

Mieux intégrer les installations techniques d'ERDF, nombreuses dans le quartier, dans le paysage urbain en les utilisant comme support de création. C'est ce qui a motivé l'entreprise gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, explique Hervé Huot, cadre dirigeant régional et territorial présent lors de l'inauguration. Ce projet, soutenu par la Ville de La Rochelle, permet aussi aux jeunes de s'ouvrir au monde de l'entreprise. En échange de leur engagement sociétal et collectif, ils peuvent bénéficier d'un coup de pouce pour d'autres projets, par exemple un voyage scolaire.

L'Office Public de l'Habitat de La Rochelle a été le premier bailleur social à voir vu le jour en France, dès 1913 sous la dénomination "H.B.M" pour Office public d'habitation à bon marché de France à la Rochelle. Acteur de la cohésion sociale, il s'implique dans les quartiers dans une démarche d'amélioration des conditions de vie des locataires. Dans le droit fil de sa devise : "bien chez soi, bien ensemble", l'Office est partie prenante de ce projet de fresque qui s'inscrit dans la vie de Port Neuf. Comme l'explique Julie Chaumont, chargée de communication de l'Office, ces actions favorisent les liens entre les voisins et les générations et contribue au "bien vivre ensemble".

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto).

En ce moment : La Rochelle accueille jusqu'au 25 juin 2015 à l'Espace Encan, le 26e Sunny Side of the Doc, marché international du film documentaire. En parallèle, Grand Écran Documentaire propose des projections gratuites grand public de grand films animaliers ainsi que des avant-premières, profitez-en !
Concerts, théâtre, soirées, rencontres... suivez le fil d'info "agenda" sur ubacto.com ! - (Mar, 23 Jun 2015) - lire et plus ...

[ économie ] Silver économie et cosmétique : Emmanuelle Taulet - Jeanne M., invitée de la Luxury Silver Conférence, mercredi 24 juin 2015

cliquez sur pour lire ... La Rochelle - Paris Business France : le terme de "silver économie" s'applique aux produits et services développés pour les seniors. Avec le vieillissement de la population, ce secteur offre de très belles perspectives de croissance. En France, selon le ministère de la santé, la France compte aujourd'hui 15 millions de personnes de 60 ans et plus. Elles seront 20 millions en 2030, soit dans une quinzaine d'années seulement. Du bien-être ou bien vieillir aux enjeux liés à l'autonomie, il est important de structurer la filière et de lui donner les moyens d'innover et de se développer. Aujourd'hui la "Silver Éco" dispose de relais économiques, du soutien de l'État ainsi que d'autres acteurs.

Business France, structure d'accompagnement au développement international des entreprises françaises est née en début d'année 2015 de la fusion de l'Afii, Agence française pour les investissements internationaux et d'Ubifrance. Elle organise dans ses locaux du 14e arrondissement à Paris, mercredi 24 juin 2015 ses "Rencontres Internationales de la Silver Economy 2015".
La matinée d'information débutera par le bilan 2014 de la Silver économie française dans le monde. Trois thématiques seront exposées et discutées. La première s'intéressera à trois savoir-faire recherchés à l'international : habitat, numérique et nutrition. Il sera ensuite question de l'exportation des service à domicile pour les séniors, puis des leviers pour développer les ventes sous les angles retail, innovation et e-commerce. La secrétaire d'État Laurence Rossignol est attendue, juste avant la pause déjeuner, pour la remise des prix Business France de la silver economy. Cette cérémonie sera suivie par la signature d'un partenariat entre Business France et France Silver Eco.

L'après-midi, parallèlement au networking et aux rendez-vous d'affaires, se tiendra la Luxyry Silver Conférence qui proposera un panorama de prestations et de produits de luxe dédiés à la génération des "silver seniors". Les intervenants s'intéresseront à des secteurs porteurs du marché comme l'offre touristique, les objets connectés qui veillent sur la santé et le confort des personnes vieillissantes ou encore la mobilité avec les nouvelles smartcars.
Emmanuelle Taulet, dirigeante et fondatrice de la marque Jeanne M. qui développe des lignes de cosmétiques pour les "sexygénaires©" a été invitée dans ce cadre pour animer la conférence "Forever young, l'éternelle jeunesse". Elle portera sur la technique au service de l'anti-aging et sur les cosmétiques pour Silver matures. On notera que dans le domaine de la beauté, Emmanuelle Taulet a choisi de proposer non pas des soins "anti-âges" mais des produits adaptés aux besoins des peaux matures. Ses produits s'adressent aux femmes qui acceptent le temps qui passe et qui ont simplement envie de prendre soin d'elles pour bien vieillir. Ils sont élaborés avec un principe actif dont on parle de plus en plus aujourd'hui, l'Helix aspersa saliva, plus connu sous le nom de bave d'escargots, utilisée fraîche selon un procédé qui évite de stresser et de brutaliser l'animal. Découvrir cette marque éco-conçue et made in France sur jeanne-m.com.

Jeanne M., à lire aussi sur ubacto.com : la création de la marque et son lancement officiel à l'occasion de la Journée de la femme 2012. Mai 2015 : lettre ouverte et coup de gueule d'Emmanuelle Taulet face à une campagne de pub de Caudalie qui met en doute l'efficacité des produits élaborés avec de la bave d'escargot.

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto).

En ce moment : La Rochelle accueille jusqu'au 25 juin 2015 à l'Espace Encan, le 26e Sunny Side of the Doc, marché international du film documentaire. En parallèle, Grand Écran Documentaire propose des projections gratuites grand public de grand films animaliers ainsi que des avant-premières, profitez-en !
Concerts, théâtre, soirées, rencontres... suivez le fil d'info "agenda" sur ubacto.com ! - (Mar, 23 Jun 2015) - lire et plus ...

[ Singapour - La Rochelle ] De Singapour à La Rochelle exposition : verticalité à quatre mains au centre Intermondes, juin 2015

cliquez sur pour lire ... À La Rochelle, Carole Marchais et Chen Sai Hua Kuan sortent de leur résidence artistique de deux mois et demi inscrite au programme du festival Singapour en France à l'occasion des "Rendez-vous aux jardins". Retrouvez les dès vendredi 5 juin 2015 à 18h30 au Centre Intermonde, 11 rue des Augustins pour le vernissage de Verticalité qui se poursuivra avec un parcours au jardin des simple de l'Hôtel d'Orbigny Bernon.

Le festival Singapour en France : depuis le 26 mars et jusqu'au 30 juin 2015, il commémore à la fois le cinquantenaire de l'indépendance de la cité-état et les cinquante ans des relations diplomatiques de celle-ci avec la France. Organisé par l'Institut Français et ses homologues singapouriens, le National Heritage Board et le National Arts Council, cet événement propose de découvrir différentes facettes culturelles de Singapour entre arts visuels, cinéma, la littérature et design. Expositions, résidences et performances rythment le calendrier de la manifestation dans sept villes françaises : Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Toulouse ainsi qu'à La Rochelle avec "Verticalité"

Singapour à La Rochelle : Chen Sai Hua Kuan , singapourien rencontre la Rochelaise Carole Marchais.
Chen Sai Hua Kuan est diplômé du Lasalle College of the Arts et de la Slade School of Fine Art, University College, de Londres. Ses oeuvres sont entrées dans de prestigieux musées en Asie et en Europe. Il a participé fin mars 2015 à Art Paris Art Fair avec son installation "L'écoute - Ling Ting no.2". Cette sculpture monumentale qui évoque à la fois des écouteurs géants et la forme d'un coquillage inspiré par sa ville natale était exposée sur la terrasse, à l'entrée du Grand Palais qui accueillait cette foire annuelle d'art contemporain. Sa résidence à La Rochelle a été facilitée par une convention entre la municipalité et l'Institut Français.
Singapour, toujours en effervescence, compte plus de cinq millions d'habitants. Chen Sai Hua Kuan profite de rythme différent de la cité rochelaise, de ce nouvel environnement pour s'imprégner de la culture locale et française. Il nourrit aussi son inspiration de ses rencontres.

Carole Marchais, plasticienne installée à La Rochelle est notamment lauréate de prix de peinture et sculpture du département de la Charente-Maritime en 2003, 2004 et 2008. Actuellement, elle expose aussi jusqu'au 1er juillet sur l'île de Ré dans la galerie-restaurant "Le radeau de la Méduse" à Saint-Martin.

À quatre mains : pour Édouard Mornaud, responsable du Centre Intermondes, l'association artistique entre Chen Sai Hua Kuan et Carole Marchais s'est faite de manière extrêmement fluide. Les artistes ont réussi à partager ce projet en suivant un seul fil conducteur, celui de la verticalité. Pour Carole Marchais, ce processus de création en duo, une première pour elle, est une expérience très intéressante.

Les deux artistes ont constaté qu'ils partageaient la même approche pour créer. Ils partent tous les deux d'une réflexion, d'un questionnement de leurs idées. Celles-ci évoluent lentement jusqu'à ce qu'ils en soient, l'un et l'autre, satisfaits et pour ce travail en commun, en cherchant à trouver un lien entre leurs univers.

Cependant, leurs réalisations restent très différentes. Carole Marchais a travaillé uniquement avec du végétal en utilisant différentes matéières fournies par les espaces verts. Flore et-ou déchets végétaux, selon les différents lieux où les oeuvres sont exposées, ces matériaux peuvent varier, car elle aime qu'ils se rattachent à l'endroit qu'elle exploite.
Au contraire, Chen Sai Hua Kuan utilise une palette beaucoup plus large, du plastique au végétal. Pour lui, les matériaux doivent, dit-il, "parler le même langage" que lui. Son choix reste instinctif et se fait, selon lui, de manière implicite, voire subconsciente.

Verticalité : expositions à La Rochelle
Du 5 au 25 juin 2015 galerie du Centre Intermondes, 11 rue des Augustins.
Jusqu'au octobre 2015 dans les jardins du Centre Intermondes, de l'Hôtel d'Orbigny-Bernon et de l'hôpital Marius Lacroix.

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto). - (Ven, 05 Jun 2015) - lire et plus ...

[ Jeanne M. vs Caudalie ] Cosmétiques : Emmanuelle Taulet, créatrice de Jeanne M. interpelle la dirigeante de Caudalie, Mathilde Thomas

cliquez sur pour lire ... Publicité polémique : ubacto.com suit avec attention, depuis sa création en 2012 à la Rochelle, la marque de cosmétique Jeanne M. qui porte le nom de la grand-mère de sa créatrice Emmanuelle Taulet. "On ne peut pas faire disparaître les rides si elles sont déjà installées !" : cette remarque pleine de bon sens de son aïeulle a inspirée la jeune femme. C'est ainsi qu'est née l'envie de créer des cosmétiques dédiés à celles qui assument le temps qui passe et qui ont simplement envie de disposer de produits adaptés aux nouveaux besoins de leur peau devenue mature. Emmanuelle Taulet a même inventé le joli mot-valise "sexygénaire" pour définir ces femmes séduisantes affranchies des diktats du jeunisme. Elle a aussi choisi un principe actif, à l'époque encore assez confidentiel et dont on parle de plus en plus aujourd'hui, l'Helix aspersa saliva, plus connu sous le nom de bave d'escargots, qu'elle utilise fraîche selon un procédé qui évite de stresser et de brutaliser l'animal.

Dès lundi soir, 18 mai 2015, Emmanuelle Taulet a réagi très vivement suite à la diffusion d'une vidéo publicitaire de la marque Caudalie pour un de ses produits "anti-tâches" qui vante son sérieux tout en se moquant de "recettes miracles". Le spot de pub de Caudalie fait principalement référence, non pas à des marques précises, mais à la tendance de la "cosmétique de cuisine". Arguant être inspiré par des faits réels, il cible les recherches faites via internet pour "se débarasser des tâches cutanées sur le visage". Ensuite les résultats qui proposent des solutions sont tournés en dérision : une femme qui avec appréhension se colle un escargot sur la figure. Une autre qui semble s'étouffer dans un bouquet de fleurs. La suivante est en pleurs après avoir appliqué des rondelles d'oignons sur ses pommettes. La dernière passe son collier de perles au blender avec du lait...

Rappelons que la publicité comparative dont le champ s'applique aussi bien aux marques qu'aux produits ou biens concurrents, de façon explicite ou implicite est tout à fait légale. Par contre, elle se doit de répondre à des règles très précises. La comparaison se doit d'être loyale et de respecter la ou les marques d'autrui. Et dans le cas qui nous intéresse, Caudalie semble utiliser les femmes en quête de solutions comme alibi pour en fait stigmatiser certains actifs utilisés en cosmétique, sans apporter la preuve de l'inefficacité de ces derniers. Et c'est là que la marque semble dépasser les limites accordées par le législateur.

Vigne vs escargot : rappelons à la dirigeante de Caudalie que l'histoire de l'efficacité de la bave d'escargot ressemble beaucoup à celle racontée à propos de la viniférine de sève de vigne utilisée par sa marque. En effet, sur son site internet, Caudalie raconte : "Autrefois, dans les vignobles, la sève des sarments de vigne était utilisée par les jeunes filles qui s'en enduisaient le visage et les mains pour atténuer les taches et clarifier le teint". Et l'on dit que c'est en constatant que les femmes qui manipulaient les gastéropodes dans les élevages d'escargots au Chili avaient des mains très douces qui cicatrisaient plus rapidement qu'à l'ordinaire qu'un médecin a réalisé des études et élaboré la première crème avec de l'Helix aspersa.

Par ailleurs, Mathilde Thomas devrait également se souvenir des débuts de Caudalie. Dans les années 1990 quand elle a décidé de créer, dans le Bordelais de surcroît, des cosmétiques en se basant sur les travaux d'un universitaire sur les vertus antioxydantes des pépins de raisin, elle n'a sûrement pas échappé aux moqueries. Et à l'époque, dans la région de Bordeaux, ses produits étaient plus souvent raillés qu'achetés...

Aujourd'hui, il serait de bon goût que Mathilde Thomas réponde et présente ses excuses à Emmanuelle Taulet ainsi qu'aux clientes de Jeanne M. De même aux autres marques qui utilisent des actifs qui, dans sa dernière pub vidéo, sont dénigrés alors que leur efficacité est prouvée par diverses études. Et ceci ne concerne pas uniquement des "marques de niche". En effet, les propriétés de certaines plantes et fleurs étant utilisées par des poids lourds de la cosmétique. Léa Nature, enseigne nationale installée à Périgny à côté de La Rochelle a par exemple créé une marque baptisée "île de Ré" composée de quatre lignes dont deux élaborées avec des fleurs insulaires : l'immortelle des dunes ainsi que la rose trémière.

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto).

Réactions : Emmanuelle Taulet a écrit, mardi 19 mai 2015, une "lettre ouverte à Mathilde Thomas, dirigeante de la marque Caudalie, un coup de gueule à lire en intégralité ci-dessous.
Elle a également demandé à son avocat d'engager une procédure de justice en référé, c'est-à-dire dans l'urgence, pour "concurrence déloyale par dénigrement".

La lettre ouverte
Madame, Je suis la dirigeante de la marque Jeanne M, pionnière de la cosmétique Sexygénaire. Toutes deux, sommes des femmes passionnées, ayant eu l'idée, l'envie, de créer une marque cosmétique. Tout comme vous, il y a 20 ans, je me rends dans les pharmacies pour faire référencer notre première gamme "H'elixir Sublissime" avec son actif phare la bave d'escargot. Ce qui nous différencie aujourd'hui, est le fait que je sois la dirigeante d'une "marque niche" et vous à la tête d'un mastodonte. Travaillant dans la cosmétique, nous sommes confrontés chaque jour à la concurrence. J'en suis une de ses ferventes défenderesses. Sans concurrence, il n'y a pas de marché, c'est le moteur de l'innovation, qui nous pousse à nous surpasser, innover, coller au plus près des besoins de nos clientes. La concurrence cependant se doit d'être loyale et saine, pour remplir ses fonctions.

Je vous interpelle aujourd'hui publiquement, suite à la mise en ligne de votre nouveau spot publicitaire, où vous dites qu'il est "basé sur des faits réels", que la "bave d'escargot, les fleurs, les perles", ne sont que des recettes miracles. Vous prônez par les mots suivants "arrêtez les recettes miracles" au bénéfice de l'utilisation du "seul vrai produit" existant sur le marché à savoir le vôtre.

Jeanne M utilise un procédé de recherche et développement unique au monde et inoffensif pour l'animal, breveté, soutenu par Oséo et à de nombreuses fois récompensé pour son caractère innovant. Nous sommes une marque, 100 % made in France, prônons l'éco-concept à savoir que nos fournisseurs rayonnent tous à moins de 100 kilomètres les uns des autres. Nous fabriquons sur une machine unique au monde, à température ambiante et sur batterie solaire. Nous protégeons l'environnement avec des pompes recyclables, des packagings issus des forêts régénérées, utilisons de l'encre végétale pour nos impressions. Je serais ravie de vous faire visiter notre laboratoire.

Quant à l'efficacité de notre actif phare, soit la bave d'escargot, je suis au regret de vous annoncer qu'elle n'est plus à prouver et cela pour 2 raisons. La première étant que celle-ci est utilisée en milieu médical depuis fort longtemps dans un médicament très connu, mais aussi en cosmétique depuis des dizaines d'années. Ensuite parce que comme toute marque qui se respecte mais respecte tout d'abord ses clients, nous avons procédé à des tests d'efficacité sur les 5 signes de vieillissement de la peau : le manque de fermeté, la sécheresse, le lissage des rides, l'éclat du teint et bien sûr la réduction des taches. Je tiens ces résultats à votre entière disposition et serais même ravie de les rendre public, tant ils sont bons et certainement la meilleure des communications que nous puissions utiliser.

Dans votre spot vous ne citez pas de marques, mais des actifs donc implicitement les marques qui les utilisent, et ce sans prouver leur inefficacité. Mais au-delà de ça, vous passez une barrière que je n'avais jamais vu et n'aurais jamais cru pourvoir possible : celle d'instrumentaliser, de ridiculiser les clients qui utilisent ces actifs. J'ose vous rappeler que nos clientes, sont aussi vos clientes.

Emmanuelle Taulet, dirigeante de la marque Jeanne M - (Mer, 20 Mai 2015) - lire et plus ...

[ sport extrême ] Plongeon de haut vol à La Rochelle : Gary Hunt remporte l'étape et sa 2e victoire de la saison !

cliquez sur pour lire ... Dimanche 17 mai 2015 à La Rochelle le public est venu apprécier, sous un beau soleil, l'étape rochelaise du Red Bull Cliff Diving, championnat du monde de plongeon extrême. Une foule dense de 65 000 à 70 000 personne a convergé tout autour du Vieux-Port de La Rochelle pour assister à cette épreuve sportive spectaculaire de très haut-niveau. Dans un cadre rêvé, les spectateurs ont suivi avec attention les élégantes et fulgurantes combinaisons des plongeurs qui se sont élancés de la plateforme installée à 27 mètres au sommet de la Tour Saint Nicolas, vestige historique des fortifications médiévales de la cité maritime.

Gary Hunt a, une fois de plus, dominé la compétition. Parti à la 4e place à l'issue du plongeon imposé de qualification réalisé samedi 16 mai, la complexité de ses combinaisons et leur qualité d'exécution ont, une fois de plus, convaincu les cinq juges ! Alors qu'en 2009, son français était balbutiant, le champion anglo-saxon qui vit désormais en France s'adresse aujourd'hui au public dans la langue de Molière !

Le podium : le britannique Gary Hunt, champion du monde en titre débute cette saison 2015 de la plus belle manière puisqu'après la première étape en Colombie, il remporte également celle de La Rochelle avec 516 points ! C'est un autre anglais, Blake Aldridge qui avec 460.35 points prend la seconde place. Il a notamment réalisé un second saut exceptionnel à 5 vrilles avant la phase finales. Forcément un peu déçu, malgré sa 3e place avec 456.20 points, Orlando Duque, multi-champion de la discipline et plongeur de légende qui avait terminé en tête samedi pouvait espérer mieux d'autant plus qu'il a réalisé sur cette étape de très beaux plongeons.
La suite du classement : 4e : le Mexicain Jonathan Paredes (447.55) - 5e : David Colturi USA (432.50) ; 6e le Tchèque Michal Navratil (377.30) ; 7e Kris Kolanus, invité polonais de cette étape (367.70) ; 8é : l'invité ukrainien Anatoliy Shabotenko (356.70) ; 9e l'Amériain Andy Jones (284.90). Le Français Cyrille Oumedjkane, invité à La rochelle s'est placé en 10e position avec 257.70 points. 11e avec 245.10 points : le Brésilien Jucelino Junior qui a disputé l'épreuve malgré sa blessure et ses points de suture ! 12e : le Russe Artem Silchenko (230.40) et 13e : Steven LoBue USA (198.40).

Replay TV : la chaîne de télévision France Ô propose cette année de suivre en direct les 8 étapes la compétition. Profitez-en pour (re)voir l'étape française de cliff diving à La Rochelle avec ses gros plans et ses très beaux ralentis pendant une petite semaine sur l'étape rochelaise du Red Bull Cliff Diving, championnat du monde de plongeon extrême !
 Le jury : les cinq juges internationaux ont noté chacun des 4 sauts. Le premier a été effectué samedi, sauf pour Jucelino Junior. Dimanche : les 13 plongeurs ont d'abord réalisé un second saut avec une difficulté imposé, puis leur premier plongeon libre. Ensuite, seul les 8 meilleurs ont disputé la manche finale.

World Series 2015 Les athlètes du championnat du monde de haut vol 2015 iront ensuite au Texas, au Danemark, aux Açores, en Bosnie en Italie avant la grande finale à Bilbao en Espagne Pays qui sera également la 50e épreuve de l'histoire de la compétition.

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto). - (Mar, 19 Mai 2015) - lire et plus ...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 ... suivant >>

tous les titres de à la une La Rochelle tous les titres de à la une La Rochelle ...

Essayez " France " ...
 dans le contenu des pages web des sites locaux référencés 

dans les sujets rédactionnels des rubriques

 l'actualité   info conso   en promo   en images   les adresses 

ou affinez votre recherche avec un nouveau mot clé !

accés à la recherche affinée

  leflux : fil d'info multi-réseaux (diffusez facilement partout...)
Rendez-vous culturels ! retrouvez-vous entre amis, envoyez un flyer personnalisŽ ! allez dans la galerie des flyers ...
[ rendez-vous entre amis... ]

 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire